• NuitcDavid.LEFRANCrecadrWEB
  • bandeau1
A- A+

Site fortifié de Mystras

(Site archéologique de Mystras) / Grèce

Site fortifié de Mystras Grèce 13e siècle      Carte Mystras

Fondée en 1249 par le prince franc d'Achaïe, Guillaume de Villehardouin, Mystras prend place sur une colline surplombant la ville de Sparte. Reconquise par les Byzantins, la cité médiévale devient le centre de la puissance byzantine dans le sud de la Grèce. Elle profite d’une organisation spatiale élaborée composée de palais, de riches demeures, d’églises et de monastères. L’ensemble est complété par des fortifications répondant à une articulation tripartite : une forteresse au sommet de la colline et deux enceintes fortifiées en contrebas. La forteresse, constituée de remparts et de tours, était réputée invulnérable. Foyer culturel et artistique, le rayonnement de Mystras, la "merveille de Morée" (Péloponnèse), perdure jusqu’à la chute de l’empire byzantin. Aujourd’hui la cité médiévale est en ruines et a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1989.

"Le site fortifié de Mystras se dresse au sommet d’une colline, juste au-dessus de ma maison. C’est comme s’il me saluait chaque matin ! Ma grand-mère qui est née et a grandi entre ses murs, m’a raconté de nombreuses histoires sur ses églises célèbres, ornées d’anciennes fresques peintes, si saisissantes et aux couleurs si vives qu’elles paraissaient vivantes !" Elèves de l’école élémentaire voisine

Bonus Mystras

 

Photos © Hellenic Ministry of Culture and Sports, Ephorate of Antiquities of Lakonia, Vasilis Georgiadis


Version accessible
malvoyant

la Citadelle
en videos


S'abonner