• NuitcDavid.LEFRANCrecadrWEB
  • bandeau1
A- A+

Journées européennes du Patrimoine

Samedi 21 et dimanche 22 septembre. 

La Citadelle et ses trois musées se laissent découvrir autrement et gratuitement le temps d'un week-end. Sur le thème des "Arts et divertissements", expos, visites, spectacle, atelier, concert et jeux sont au programme.

Entrée et animations gratuites pour tous. 

)) Monument, Patrimoine mondial 

La fortif’ dans l’objectif – Exposition 
/ Corps de place / En continu de 9 h à 17 h 45. 
Découvrez sous un nouvel angle les douze sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco au titre des "Fortifications de Vauban". Partagez une mosaïque de regards sur ces lieux d’histoire(s) reconvertis, immortalisés par leurs touristes ou leurs habitants.
En 2017, le Réseau des sites majeurs de Vauban avait lancé un appel aux photographes amateurs pour saisir "l’esprit du lieu" de ces joyaux d’architecture. Des dizaines de photos et de témoignages avaient alors été transmis des quatre coins de la France, montrant l’enthousiasme que suscitent ces nouveaux lieux de vie. L’exposition a été réalisée avec les clichés lauréats de ce concours photo.
Chacun des douze sites est présenté sur un panneau dédié révélant le regard du photographe et la beauté architecturale du lieu. Une exposition qui invite au voyage, dans un tour de France des fortifications de Vauban inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco.
Une exposition proposée par le Réseau des sites majeurs de Vauban et organisée avec le soutien de la Galerie Chateaufarine de Besançon.

  • Livret-jeu de piste à faire en autonomie - Fortifications et Lego
    / Corps de place / En continu de 9 h à 17 h 45.
    Pour compléter votre visite de l’exposition, partez à la recherche de maquettes en Lego représentant certaines des plus belles fortifications de Vauban, disséminées dans la Citadelle. Grâce à un petit livret disponible à l'accueil, (re)découvrez en jouant les douze sites majeurs de Vauban inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco et identifiez celles reproduites avec les célèbres petites briques...
  • Les fortifications de Vauban, du rivage à l’alpage – Visite guidée
    / Samedi et dimanche à 11 h 30 et 14 h 30 / Durée 30 min.
    Autour de l’exposition, partez à la découverte des réalisations de Vauban. De Saint-Martin-de-Ré à Briançon, en passant par Arras, Vauban a construit au cœur de tous les paysages. Entre adaptations et similitudes, cette visite guidée est l’occasion d’en savoir plus sur l'art de la fortification et sur les douze sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Citadel - Concert
/ Cour des Cadets / Dimanche à 15 h et 16 h 15 / Durée 45 min.
Ce groupe bisontin, en pleine émergence, livre un subtil mélange aussi bien de pop emplie de dynamisme aux empreintes délicieusement funky, que de blues distillé savoureusement aux effluves de groove. Auteurs, compositeurs et interprètes, Alexis Pré et Yann Marchal, fondateurs du projet, vont chercher leurs inspirations sur toutes les étagères de la bibliothèque Musique, l’ouverture et la diversité étant les maîtres mots de la rencontre auditive qu’ils proposent. Pour faire vivre avec eux ces ambitieuses sensations sur scène : Elvis Chedal-Anglay (batterie) et Linaël Carmont (basse).

Et toujours : deux jeux-enquêtes numériques
/ Départ des parcours au Front royal / En continu / Durée de 45 min. à 1 h 30 env. selon parcours / Jeux à retrouver dans l'application MaCitadelle, disponible gratuitement et sans téléchargement pour toutes les personnes équipées d’un smartphone ou d’une tablette.
Location de tablettes possible en billetterie, dans la limite du matériel disponible. Tarif 2 €.

  • Le défi de Vauban
    Votre mission : construire la citadelle. Choisissez votre corps de métier et résolvez les énigmes pour avancer dans la construction du site. Attention ! Un saboteur tente de vous mettre des bâtons dans les roues... Retrouvez-le pour l’empêcher de nuire et réussir à finir la construction de votre forteresse.
  • La cavale des cadets
    1685 : depuis bientôt trois ans, la citadelle de Besançon abrite une école de cadets. La rigueur de la vie militaire s’impose à ces jeunes recrues. Aidez-les à sortir discrètement pour aller se divertir en ville avant le prochain tour de garde programmé une heure plus tard. Pour cela, vous devrez passer des épreuves et collecter des clés tout au long du parcours, semé d'embûches et d'énigmes. Attention, comme dans un escape-game, le temps vous est compté !

)) Musée comtois

"La Casserole" de la compagnie Valkyrira – Spectacle
/ Hangar aux manoeuvres / Samedi à 15 h et 16 h 45 / Durée 50 min.
Spectacle de marionnettes tous publics à partir de 6 ans.
Anatole traîne toujours derrière lui sa petite casserole. Elle lui est tombée dessus un jour, on ne sait pas très bien pourquoi. A cause de cette petite casserole, Anatole n’est pas tout à fait comme les autres. Cette histoire raconte avec simplicité et émotion le quotidien d’un enfant en situation de handicap. Dans sa difficulté à vivre avec les autres et avec lui-même, sa route croisera celle d’une femme extraordinaire qui l’aidera à s’aimer comme il est et changera le regard des autres sur sa différence.

"Le rire est un sport de combat" – Exposition permanente
/ Musée comtois, 3e niveau / En continu de 9 h à 17 h 45.
Nouvelle exposition permanente du Musée comtois, qui met en lumière le rapport étroit entre marionnette et subversion.
Le nouveau parcours de visite se déploie en trois salles :
1. L’art populaire de la marionnette et ses héritiers, de Brun-Coulon au Théâtre des Manches à balais : une Crèche comtoise aux origines révolutionnaires, irrévérencieuse et transgressive, qui garde toute sa vigueur dans sa transposition contemporaine.
2. Quand la crèche comtoise s’embourgeoise ? Avec la transposition "officielle" du texte écrit de la Crèche, la pièce tend à se figer et se voit progressivement remplacée par une crèche jouée par des acteurs. Mais la satire ne demeure jamais très loin...
3. Marionnettes et transgression : l’exemple du Théâtre des Manches à balais, une compagnie bisontine qui remet la marionnette dans la rue. Entre ruptures et continuités, mariant créations plastiques et "ready made" poétiques, elle se joue des déséquilibres du monde. Introduisant un rapport de force entre le trivial / banal et le pouvoir (politique, économique, social), ses spectacles questionnent la part d’absurde et de monstrueux qui sommeille en nous.

"Marionnettes et transgression" – Visite guidée
/ Musée Comtois, 3e niveau / Samedi et dimanche à 14 h, 15 h 30 et 16 h 30 / Durée 30 min.

)) Musée de la Résistance et de la Déportation

Aux fils de l’Histoire – Visite et atelier participatif
/ Visite : samedi et dimanche à 11 h et 14 h / Durée 1 h.
/ Atelier : en continu de 10 h à 17 h 30 sous le porche d’entrée et dans l’accueil du Musée.
L’histoire de la Résistance et de la Déportation est tissée à partir d’une multitude de fils, de vies qui s’entremêlent tout au long du parcours du musée. Avant sa fermeture pour complète rénovation à la fin de l’année 2019, (re)découvrez le musée au fil de son histoire, de sa muséographie et de ses collections.
Un atelier participatif vous permettra de partager votre avis, votre ressenti et vos impressions en les suspendant à des fils, qui seront autant de liens tissés entre vous et le futur musée.

)) Muséum

"Regard Animal" par Lise Vurpillot – Exposition
/ Espaces animaliers / En continu de 9 h à 17 h 45.
L'artiste franc-comtoise Lise Vurpillot met en lumière les protégés de la Citadelle, à travers sa peinture à la frontière entre fauvisme et expressionnisme. Ses couleurs flamboyantes s'assemblent et s'équilibrent pour illuminer le regard des animaux : Hélios le Lion d’Asie, Saminka la Tigresse de Sibérie, le rarissime Tamarin lion doré, le chatoyant Ibis rouge, ou encore l’adorable Propithèque couronné...
Le Muséum et l'artiste Lise Vurpillot s'engagent pour la biodiversité : à l'issue de la période d'exposition, les 31 reproductions d'art sont mises en vente au profit d'actions de préservation de la nature.


Version accessible
malvoyant

la Citadelle
en videos


S'abonner