Relâché de Couleuvres vipérines

Actualités

Relâché de Couleuvres vipérines
Eric Isselée / Life on white
Retour à l'actualité
30.09.2021

Relâché de Couleuvres vipérines

Dans le cadre d’un plan de sauvegarde de la Couleuvre vipérine, la Ligue pour la Protection des Oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté (LPO BFC) et le Muséum de Besançon se sont associés pour protéger ces serpents pendant les travaux réalisés dans leur habitat.

Le projet
A l’occasion des travaux de restauration des berges du canal du Rhône au Rhin menés par les Voies Navigables de France (VNF) dans le Doubs, la Ligue pour la Protection des
Oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté
(LPO BFC) et le Muséum de Besançon accompagnent l’établissement public en charge du réseau fluvial pour la sauvegarde des Couleuvres vipérines.

Capturées au printemps le long du canal, les couleuvres ont été mises en conservation à la Citadelle de Besançon dans des bacs dédiés le temps des travaux. Un suivi très régulier des animaux a été réalisé pour confirmer leur bonne adaptation à la captivité en vue d’une reproduction. Ainsi au moins 8 femelles ont pu se reproduire et environ 50 juvéniles ont vu le jour grâce à l’expertise des équipes dévolues à ce projet.

Dernière étape : le relâché
Les travaux de restauration des berges arrivent à leur terme, des aménagements spécifiques (passes à petite faune et enrochements) ont été réalisés pour permettre une réintroduction des couleuvres dans les meilleures conditions. Environ 110 Couleuvres vipérines (dont une cinquantaine de juvéniles nés à la Citadelle) ont été relâchées fin septembre à l’endroit exact de leur capture. Le mois d’octobre permettra aux animaux de préparer leur hibernation qui débutera aux premiers froids.

Ce programme illustre pleinement les missions des parcs zoologiques modernes, tel que le Muséum de Besançon, liant expertise des équipes scientifiques et actions de terrain en faveur de la biodiversité. Dans deux ans, un suivi par les équipes sera réalisé pour évaluer la bonne recolonisation des berges par l’espèce.

La Couleuvre vipérine (Natrix maura) est une espèce protégée et menacée de disparition en Franche-Comté (En danger sur la liste rouge des reptiles et amphibiens de Franche-Comté). Ces couleuvres sont complètement inoffensives comme la majorité des serpents en métropole.