illustration Citadelle de Besançon

 

 

Citadelle de Besançon Histoire et visite

Un lieu d’histoire

Vue drone de la Citadelle de Besançon

En 1674, Louis XIV, avec l’aide de Vauban, conquiert la Franche-Comté. Devenue française, le Roi-Soleil donne à la ville de Besançon un rôle stratégique important : elle doit protéger la nouvelle frontière gagnée à l’est du royaume de France. Elle est aussi la nouvelle capitale régionale. Besançon est une place naturellement protégée par un méandre du Doubs qui enserre la ville. Un mont ferme cette boucle au sud : c’est sur ce site géostratégique que Vauban décide de construire l’une des meilleures places fortes d’Europe.

Les enceintes défensives que Vauban conçoit collent toujours aux reliefs, se fondent dans le paysage et dissuadent bien souvent l’ennemi de toute attaque…
La Citadelle de Besançon fait partie des constructions les plus représentatives de ces règles d’or encore visibles aujourd’hui.

Lors de la construction de la forteresse, le mont Saint-Étienne, sur lequel est construite la Citadelle, se transforme en véritable carrière de pierres. L’ensemble de la place est terminé en 1684, soit 9 ans après le début de la construction. Ses fortifications sont étagées selon le relief et créent ainsi plusieurs étages de feux. Le corps de place abrite les bâtiments destinés à la vie quotidienne des soldats.

Au cours des siècles, la citadelle sert de lieu de casernement, de lieu de formation des Cadets, futurs officiers, de prison et de pénitencier militaire. La partie la plus sombre de son destin s’est déroulée lors de la décennie 1940, au cours de laquelle le monument fut le lieu d’exécution de cent résistants arrêtés dans les environs et condamnés à mort après leur procès.

Rachetée en 1959 par la Ville de Besançon, elle est aujourd’hui un haut lieu touristique et culturel franc-comtois, abritant trois musées reconnus Musées de France par l’Etat et offrant une multitude d’activités, sur près de douze hectares, à environ 270 000 visiteurs par an.

En 2008, Besançon et onze sites français, réunis au sein du Réseau Vauban, sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial par l’UNESCO. Ces douze fortifications sont considérées comme les plus représentatives de l’œuvre de Vauban, les plus authentiques et les mieux conservées. Ainsi, reconnues pour leur « valeur universelle exceptionnelle », elles illustrent le génie créateur de Vauban, symbolisent l’apogée de la fortification bastionnée et ont longtemps été un modèle pour l’architecture militaire du monde entier. Cette prestigieuse reconnaissance a été accordée à des sites répartis dans toute la France : Briançon, Mont-Dauphin, Villefranche-de-Conflent, Mont-Louis, Blaye/Cussac-fort-Médoc, Saint-Martin-de-Ré, Camaret-sur-Mer, Saint-Vaast-la-Hougue, Arras, Longwy, Neuf-Brisach. Cette série de sites devient ainsi le 32e bien français inscrit sur la Liste du patrimoine mondial par l’UNESCO, sous l’appellation « Fortifications de Vauban ».

Les espaces à visiter

La chapelle Saint-Étienne et son spectacle multimédia historique

Véritable plongeon dans le passé, ce spectacle multimédia vous transporte dans le temps et l’espace à la découverte des moments forts qui ont marqué l’histoire de Besançon et de la Citadelle. Au fil du scénario, s’égrainent les différents épisodes d’une histoire passionnante qui débute au temps de Jules César, pour se poursuivre au Moyen Âge, puis sous Charles Quint et enfin au XVIIe sous le règne tumultueux de Louis XIV. Les heures de gloire de Vauban et la construction de la Citadelle sont retracées avant de laisser place à l’histoire contemporaine avec ses périodes les plus sombres.

Un spectacle de 15 minutes, excellente introduction à la visite qui vous donne les clés de compréhension de la forteresse et facilite sa découverte.
Diffusion en continu dans la chapelle Saint-Étienne (cœur du site) ;
3 projections par heure.

Gratuit pour les détenteurs d’un billet ou d’un abonnement Citadelle.
Découvrez quelques extraits en suivant ce lien.

Vue intérieur de la chapelle Saint-Étienne et de son spectacle multimédia historique

Vue intérieur de l'Espace Vauban de la Citadelle de Besançon

L’Espace Vauban

Dans le bâtiment des Cadets, quatre salles d’exposition vous présentent Vauban et son siècle, celui de Louis XIV, de Versailles, de Molière… Elles retracent les deux conquêtes françaises de la Franche-Comté, la construction de la citadelle et la vie qu’y menaient les Cadets du Roi de 1682 à 1694.

Votre voyage dans le temps se poursuit au sein de l’espace vidéo. « Au cœur d’une citadelle », film en images de synthèse d’une durée de dix minutes, diffusé en continu, retrace les étapes et le rôle de la construction des bâtiments de ce site majeur de Franche-Comté. Sous-titré en français, anglais, allemand et néerlandais.

Une maquette tactile de 60 cm3 restitue à l’échelle 1/50ème des éléments architecturaux de la Citadelle (guérite, bastion, parement, etc.) que vous pouvez toucher librement. Grâce à cette approche tactile, il est possible pour tous de s’initier au monde de l’art du bâtisseur et à la découverte des divers matériaux de construction utilisés. Apportant une autre façon d’appréhender l’espace avec un mode de représentation en plan et en volume, cette maquette présente également un intérêt certain pour les visiteurs malvoyants et les enfants. Nouvel outil de médiation, la maquette tactile permet de recouvrir plusieurs sujets : les savoir-faire et techniques du XVIIe siècle, les métiers de la construction, la nature et l’origine des matériaux et l’adaptation au terrain imaginée par Vauban.

La réalisation de cette maquette tactile a été possible grâce à l’aide apportée par le Comité d’experts d’usage accessibilité de la Ville de Besançon et au mécénat de la Caisse d’Epargne de Bourgogne-Franche-Comté.


Les chemins de ronde

Continuez votre balade avec les chemins de ronde, longs de près de 600 mètres, larges de 5 à 6 mètres et hauts de 15 à 20 mètres, et profitez des panoramas uniques sur la ville de Besançon et le cadre naturel d’exception qui l’entoure.

Outre les collines verdoyantes et le méandre du Doubs, ne manquez pas
d’embrasser du regard le patrimoine architectural remarquablement restauré de l’édifice et de ses différentes constructions. De part et d’autre du corps de place, les guérites du Roi et de la Reine dominent le site et sont le point de départ de votre découverte des chemins de ronde.

Vue des chemins de ronde de la Citadelle de Besançon

Photo de l'intérieur de la galerie souterraine de la Citadelle de Besançon

La Galerie souterraine

Au XVIIe siècle, la plupart des citadelles et places fortes de Vauban sont pourvues de souterrains. Ce sont des lieux stratégiques de défense. Les soldats circulent en effet à couvert des feux et ont ainsi la possibilité d’entendre l’arrivée d’un ennemi ou de surveiller les points d’entrée des villes.

A la Citadelle de Besançon, une galerie souterraine, appelée «Communication 110», vous dévoile ses secrets lors de visites guidées programmées selon la saison. Longue de 127 mètres, cette galerie relie le Front Saint-Etienne et le Front royal. Elle permettait, à l’époque de Vauban, une circulation et un repli optimal des soldats en cas d’attaque. A l’occasion de la visite guidée, vous pouvez y revivre le quotidien des soldats et comprendre l’architecture, l’histoire et le rôle de ce type de souterrain.


La Chambrée de soldats.
Nouveauté Ouverture Juin 2021

La chambrée était un lieu de vie pour les douze soldats qui la
partageaient, leur servant d’espace pour dormir, cuisiner, se nourrir
ou encore se divertir.

Cette évocation fidèle, avec mobilier et objets, d’un intérieur dédié à la vie des
soldats du Roi Soleil vous permet de vous immerger dans leur quotidien et de
découvrir une autre facette de ce site unique. Dans ce lieu d’exposition
totalement accessible, petits et grands peuvent vivre une expérience inédite en profitant d’outils de médiation originaux : effets sonores, dispositif de réalité
virtuelle, essayage de costumes…

Illustration de la chambrée de soldats
Projet soutenu par la Région Bourgogne Franche-Comté et Grand Besançon
Métropole (Département et DRAC sous
réserve). Mécènes : Pateu-Robert et C3B.

Visites guidées

Photo d'un groupe de personnes avec guide
  • Visite Citadelle express
    Offrez-vous une plongée rapide mais intense dans l’histoire du site, balayant les étapes essentielles de sa construction à son inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
    Durée : 30 min.
  • Visite Citadelle secrète
    Découvrez de manière optimale le chef-d’œuvre de Vauban, avec notamment la galerie souterraine dite « communication 110 », entièrement restaurée en 2011. Longue de 127 mètres, reliant le Front Saint-Etienne au Front royal, elle permettait, à l’époque de Vauban, une circulation et un repli optimal des soldats en cas d’attaque.
    Durée : 1 h 15.
  • Visite Espace Vauban
    Découvrez rapidement l’histoire du site à travers les collections de l’Espace Vauban: la maquette tactile, le canon défenseur de la ville ou encore la cantine de l’ingénieur militaire.
    Durée : 45 min.
  • Universelle Citadelle
    Pourquoi la Citadelle et les fortifications de la ville de Besançon, œuvres de Vauban, ont-elles été inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco ? Une médiatrice vous apportera lors de cette visite les réponses à cette question à travers sa présentation du site et abordera également plus largement la notion de patrimoine mondial, culturel, naturel et immatériel.

Visites animées par un comédien

Photo d'un guide comédien avec des visiteurs
  • Visite animée par un comédien Sur les traces de Vauban
    Vauban en personne vous dévoile tous les secrets de l’enceinte et vous fait partager ses connaissances et sa passion sur l’histoire et l’architecture de la Citadelle. Une visite mémorable !
    Durée : 1 h. Annulation de la visite 1 h avant en cas d’absence d’inscriptions ou de météo défavorable.
  • « La visite de demain » (promenade animée par un comédien)
    Née pour défendre et protéger, la Citadelle se veut ambassadrice des valeurs et idéaux portés par l’UNESCO : la conservation et la valorisation du patrimoine, la préservation de la biodiversité et l’éducation pour un développement durable, le dialogue des cultures et l’éveil des consciences pour construire la paix. Ainsi, en explorant la Citadelle et ses musées, apprenez du passé, pour comprendre aujourd’hui et agir demain.
    Durée : 1 h.

Visite en autonomie

  • Avec l’application MaCitadelle
    Équipés d’un smartphone ou d’une tablette, partez à l’assaut des lieux avec toute la Citadelle en poche ! L’application de visite MaCitadelle est conçue comme un guide interactif vous permettant de vous repérer sur le site et de découvrir la Citadelle : son histoire, son patrimoine, mais aussi ses musées et les animations proposées. Vous avez accès à des informations pratiques et patrimoniales avec plusieurs niveaux de lecture. Les contenus proposés allient textes, vidéos, images et diaporamas, sons et voix-off, vidéos d’animation en 2D et 3D (disponible en anglais, allemand et italien).

    Ludique et interactive, l’application MaCitadelle propose différents parcours au choix selon vos besoins, le temps dont vous disposez et vos envies :
    • Le parcours Site Vauban Adultes et Enfants (disponibles en français, anglais, allemand et italien),
    • Le parcours FALC (Facile A Lire et à Comprendre) pour les personnes en situation de handicap intellectuel
    • Deux jeux-enquêtes (disponibles en français, anglais, allemand et italien),
    • La Citadelle en bref, avec les incontournables (disponible en français, anglais, allemand, italien, néerlandais, espagnol et japonais),
    • Parcours en lien avec le Musée de la Résistance et de la Déportation autour des lieux symboliques liés à la Seconde Guerre mondiale (disponible en français, anglais, allemand et italien),
    • Parcours autour de la faune sauvage (disponible en français).

Photo d'un utilisateur avec une tablette tactile
– Application (tous parcours) disponible gratuitement pour tous les visiteurs de la Citadelle et ne nécessitant pas de téléchargement.
– Durée des parcours : de 45 min. à 2 h.

Un vaste programme de restauration

Photo d'un ouvrier en train de restaurer la façade de la Citadelle de Besançon

La Citadelle fait l’objet d’un programme de restauration régulier visant à valoriser ce fleuron de l’architecture militaire tout en conservant son aspect originel.
Certaines de ces restaurations s’illustrent par leur technicité et leur exemplarité, particulièrement en ce qui concerne la maîtrise des savoir-faire des métiers d’art : réfection de charpentes, de toitures, création de ferronneries identiques à celle du XVIIe siècle…

2012-2014
Restauration de la demi-lune du Front royal

2015-2016
Restaurations des guérites dites du Roi et de la Reine
Remise en état des deux chemins de ronde

Le plan de travaux 2015-2020, d’un montant de 6 M€, permet de mener quatorze nouvelles opérations sur les fortifications de Besançon, dont sept à la Citadelle : escalier menant au Musée comtois, toiture d’un ancien magasin à poudre, orillon du demi-bastion dit «87» …