illustration Musée comtois illustration Musée comtois illustration Musée comtois illustration Musée comtois illustration Musée comtois illustration Musée comtois illustration Musée comtois

logo Musée de France Musée comtois Acteur du dialogue entre cultures et sociétés

Découvrez la société franc-comtoise sous un autre angle grâce aux collections du Musée comtois. Entre tradition et modernité, témoignages anciens et contemporains, plus de 100 000 objets sont conservés et invitent à une réflexion croisée entre passé et présent.

Un musée de société

À la fois anciennes et contemporaines, les collections du Musée comtois invitent à mieux comprendre la société franc-comtoise. Une démarche pertinente aujourd’hui plus que jamais, avec des questionnements nécessaires sur les mutations sociales et économiques de notre monde. Ainsi, les expositions du musée vous permettront de mieux comprendre la façon dont les hommes et les femmes se sont adaptés à leur territoire, que ce soit dans leur manière de vivre, de créer ou encore de se nourrir.

Ma visite au Musée comtois

Pas moins de 17 salles sur trois niveaux : le parcours de l’exposition permanente vous présente de nombreux objets datant pour la plupart de la fin du 19e et du début du 20e siècle. Parmi les thématiques phares, retrouvez notamment la fabrication du comté, les croyances religieuses ou encore, l’adaptation des Comtois aux contraintes du territoire et du climat.

Arrivés au dernier étage, une exceptionnelle collection de marionnettes vous attend. Elle illustre l’engouement local pour cet art du spectacle vivant, aux forts accents satiriques. Rare et spécifique à la région, cette collection montre la richesse de la création et de la liberté d’expression, chères à l’esprit franc-comtois.

Lors de votre visite, vous remarquerez la place prépondérante de la photographie, avec plus de 73 000 clichés conservés dans les collections du Musée comtois. Y figurent par exemple plusieurs centaines de négatifs sur plaque de verre ayant appartenus aux d’Orival – certains membres de cette famille aristocratique bisontine se sont passionnés pour la photographie dès les années 1880. Le fonds Garneret / Folklore comtois traite quant à lui des facettes de la vie populaire avec un soin et une qualité esthétique remarquables : ces photographies ont été prises par l’abbé Garneret et d’autres membres de l’association Folklore comtois entre les années 1930 et 1990.

l’univers de Louis Fonta

Focus sur ...

l’univers de Louis Fonta

Autodidacte passionné, Louis Fonta (1920-2009) a été mécanicien, ouvrier à l’usine de limes UMAS puis serrurier à la Saline royale d’Arc-et-Senans. Après sa retraite en 1983, il se lance dans la réalisation en série de 300 à 400 maquettes avec des matériaux de récupération et du buis. Entre art populaire, art brut, art modeste et art naïf, les univers miniatures de l’artiste témoignent de la vie quotidienne et des savoir-faire comtois avant les grandes mutations des Trente Glorieuses (1945-1975).
Pour protéger ces maquettes et les valoriser, le Musée comtois en acquiert 140 en 2003. Puis en 2020, le musée renoue le contact avec ses enfants et petits-enfants pour acquérir 63 maquettes supplémentaires retrouvées. Les échanges avec les donateurs et leurs familles sont très précieux pour enrichir l’histoire des collections. Ici, ils ont permis une meilleure compréhension de l’ampleur et la profondeur de l’œuvre étonnante, à la fois documentaire et poétique, de cet artiste-ouvrier à la campagne.

Découvrir les collections

Les collections du Musée comtois doivent beaucoup à un homme : l’abbé Jean Garneret. Inspiré du modèle scandinave, il se lance dans l’ethnologie de terrain afin de sauvegarder un monde en train de disparaître, sous l’effet des grandes mutations économiques et sociales du siècle : à partir des années 1930, il collecte les objets-témoins de la vie comtoise, de sa propre initiative puis à la demande de la Direction des Musées de France et du Musée National des Arts et Traditions Populaires.

Créé en 1946 et installé à la Citadelle dès 1960, le Musée comtois enrichit ses collections grâce aux nombreux dons de particuliers. Sans oublier l’association Folklore comtois et son rôle prépondérant : elle donne par exemple en 2007, une très importante collection de négatifs à la Ville de Besançon.
En partie numérisées, certaines collections sont disponibles en ligne sur le site Mémoire vive de la Ville de Besançon, et sur le Portail des Arts de la Marionnette.

Découvrez nos collections en ligne.

Découvrir les collections