A- A+

Gauche Droite

Utilisez les flèches pour faire défiler les photos.
  • Restauration des charpentes de l'arsenal, 2008
  • Restauration des charpentes de l'arsenal, 2008
  • Chantier de restauration de la demi-lune du Front Royal, 2012
  • Chantier de restauration du pavillon central du Front de Secours, 2008
  • Bastion et mur d'escarpe du Front Saint-Etienne, 2009
  • Chantier de restauration de l'arsenal, 2008
  • Guérite Est, dite "Tour du Roi", 2012
  • Entrée de la "communication 110", restaurée de 2008 à 2010 et ouverte au public en 2011

Un vaste programme de restauration

La Citadelle fait l'objet d'un vaste programme de restauration visant à valoriser ce fleuron de l'architecture militaire tout en conservant son aspect originel. Certaines de ces restaurations s'illustrent par leur technicité et leur exemplarité, particulièrement en ce qui concerne la maîtrise des savoir-faire des métiers d'art. Après le contrat de projets Etat-Région (CPER) 2007-2013 et la signature du CPER 2015-2020, un nouveau plan de travaux est en cours d'adoption.

Les guérites dites du Roi et de la Reine ont été entièrement restaurées en 2015 et 2016. Les deux chemins de ronde (côtés Est et Ouest) ont eux aussi été remis en état.
Ces éléments d'architecture emblématiques se laissent redécouvrir sublimés par les travaux de maçonnerie - minutieux travail de démontage-remontage pour les deux guérites - et de couverture (Guérite de la Reine) effectués par l'entreprise Pateu-Robert. S'offrent à nouveau à votre regard des panoramas superbes sur la ville, les méandres du Doubs, les collines environnantes, mais aussi sur la Citadelle, son patrimoine bâti et ses espaces animaliers.

La demi-lune du Front royal a été restaurée de 2012 à 2014. Tailleurs de pierre et maçons se sont attachés à redonner toute sa solidité et sa beauté à l'ouvrage.
Cette demi-lune est différente de celle, restaurée en 2009 et 2010, qui se trouve à l’entrée de la Citadelle. Elle ne possède qu’un étage de feu supérieur. Intégralement constituée de pierre de taille, elle possède sur ses flancs des chemins couverts. Elle est dotée également d’une galerie de contremines qui servait à repérer l’activité des mineurs ennemis. Elle est à l’époque un élément majeur de la défense de la citadelle.

La "communication 110", passage souterrain entre le Front Saint-Etienne et le Front royal jusqu’alors inconnu du grand public, a ouvert ses portes en 2011 laissant aux visiteurs la possibilité de se sensibiliser à l’art militaire de l’époque. Lieu de circulation et de repli optimal des soldats en cas d’attaque, ce souterrain facilitait le passage à couvert des soldats d’un point à l’autre de la Citadelle.

Le "redan 159", ouvrage triangulaire restauré en 2009, et la demi-lune du Front Saint-Etienne, restaurée en 2009 et 2010, sont eux aussi des témoignages significatifs de la technicité et de l'exemplarité des travaux de restauration engagés : utilisation de pierre de taille, reprise des maçonneries à l'ancienne, création de ferronnerie identique à celle du XVIIe siècle, etc.

L’arsenal, situé dans la Cour des cadets, qui servait de hangar pour les affûts d’artillerie et de magasin d’armes, a également vu en 2009 sa toiture, notamment sa charpente, refaite grâce à des compétences très spécialisées.
 


Version accessible
malvoyant

la Citadelle
en videos


S'abonner